Curieux chat

Une Mind Map, c'est quoi ?

Littéralement : une carte mentale ! 

C'est une représentation spatiale des idées ou des informations que l'on souhaite clarifier (donc comprendre), organiser, mémoriser... puis au final récupérer quand l'on en a besoin. 
On dépose au centre, le thème, puis l'on place une notion principale par une branche, que l'on développe en utilisant des mots-clés, des couleurs et des pictogrammes (petits dessins rapides), le tout issu de votre imaginaire. 

Et c'est ici que réside toute la puissance du Mind Mapping : dans les relations que vous faites entre les informations extérieures (le cours) et votre vécu, vos connaissances, vos ressentis.
Pourquoi ?
Notre cerveau fonctionne par associations d'idées ! 

Là, où un ordinateur va, pour la réalisation d'un projet X, sortir une liste des choses à faire dans l'ordre, notre cerveau, lui va en être incapable. 
Son mode de fonctionnement est différent, il va utiliser ce que j'appelle les pensées ricochets
Une idée va lui faire penser à une autre, puis une autre et ainsi de suite. Certaines n'auront pas été forcément de rapport flagrant avec le thème, mais seront un pont vers d'autres plus en rapport.  

Le Mind Mapping utilise cette procédure et organise les idées par catégories.
Résumer un cours de cette manière, permet de mieux "imprimer" ses informations dans la mémoire, avec bien sûr quelques répétitions espacées.

La mémorisation d'une information se fait par la création de connexions neuronales, plus elles sont nombreuses mieux l'information restera ancrée dans votre mémoire. Mais ce "réseau" n'est pas isolé, il est connecté à d'autres en rapport évident. 
Prenons un exemple, la fameuse équation d'Einstein E=mc²
Pour la mémoriser, vous pourriez vous faire une fiche avec la formule plus sa traduction : E = énergie, m=masse et c=vitesse de la lumière.
En se faisant, vous allez vous connecter à vos ressources mathématiques : vous comprenez que est le résultat d'une multiplication de deux données dont une au carré, puis à votre mémoire sémantique (siège de votre vocabulaire... en autres) complétera les abréviation avec leurs correspondances en mots, E pour l'énergie, m pour la masse et c la vitesse de la lumière. Ça c'est la mémorisation basique !

Maintenant, que peut rajouter le Mind Mapping à cela ? 
Énormément, car vous allez devoir vous connecter à bien plus de "réseaux", donc "cimenter" votre mémorisation. 
Prenons la masse : qu'est-ce que c'est ? Quelle est sa définition, ou plutôt quelles sont ces définitions ? Vous y êtes ?  
Maintenant, essayez de vous en faire une représentation visuelle. Comment la dessineriez-vous ? 
Observer votre parcours mental.

Ne connaissant pas le vôtre, je vous propose le mien : 
- L'énergie me fait penser aux piles puis à un éclair, rapide à dessiner. 
- Aimant l'espace et la SF, la masse me fait penser à un trou noir, je le visualise, j'imagine comment le dessiner puis je le fais. 
- La lumière me renvoie à pas mal de possibilités : au logo de Pixar, à l'Enterprise, à divers super héros de comics ou plus simplement à une boule de lumière en pleine vitesse beaucoup plus facile à dessiner. 

Mais à quoi ça sert me diriez-vous ? 
À connecter un maximum de vos "réseaux" neuronaux. 
Dans ce simple exemple, j'ai fait appel à mes ressources techniques, scientifiques, filmographiques, BD et pour finir j'ai relié le tout par une histoire, utilisant mes sens et mes émotions.

En bref, quand vous cherchez un mot ou une image clé, votre cerveau devient un vrai sapin de Noël et votre mémorisation en profitera. Rajoutez là-dessus des répétitions espacées et les informations désirées resteront en place, bien au chaud, dans votre mémoire à long terme. 

Il y a un effet secondaire, bénéfique : votre imaginaire s'agrandit, évolue, vous devenez plus créatif.
Sans imagination, vous ne pourriez pas lire ceci, car pour la moindre chose qui vous entoure aujourd'hui, quelqu'un l'a avant tout imaginé... 😉
Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires

Curieux chat