Brèves01

Gestion émotions

Comment créer des crochets mémoriels résistants ?

Tente soufflee

Dans mon article sur les 4 étapes pour un apprentissage efficace, je m'aperçois que je ne vous ai pas indiqué comment créer des crochets mémoriels fiables. 
Je vais donc ici réparer cette erreur, en reprenant l'étape : 
Etape 3

Je vous disais donc :
Pour une bonne MÉMORISATION, il faut créer plusieurs crochets mémoriels autour de l’information que vous désirez garder. 
Comment ? Laissez-moi vous raconter une petite histoire. Imaginez que vous vouliez faire un peu de camping sauvage, en « plantant » votre tente au sommet d’une jolie colline avec une vue imprenable. 
Juste posée, le moindre souffle d’air la ferait s’envoler. 
En mettant seulement un piquet de tente, une petite bourrasque et elle s’envolerait. 
En revanche, si vous en mettez plusieurs, elle restera bien en place. 
Vous l’avez compris, la tente, c’est l’information que vous voulez retenir et la colline, votre mémoire.

C’est bien joli tout cela me direz-vous, mais comment peut-on faire cela ? 

Tony BUZAN (l’inventeur du Mind Mapping) explique que pour bien ancrer un enseignement dans notre mémoire, pour en faire une information remarquable et donc mémorable, il faut y rattacher au minimum trois éléments du SMASHIN’SCOPE qui est un acronyme regroupant les douze éléments suivants : 
Smashin scope vs MM

Pour vous souvenir d'une information, mettez-la en scène avec des éléments du SMASHIN’SCOPE, vivez-la, ressentez-la, utilisez vos émotions.
Tente alien

Prenons l'exemple de mon histoire de tente.

Imaginez-vous sur le haut de cette colline au nom surprenant de "Mémoire", en contre-bas vous avez une vue magnifique sur un lac.
Vous êtes content d'être ici et de pouvoir enfin utiliser votre toute nouvelle tente : c'est le modèle "Info" avec sa couleur changeante. 
Vous la déployez, elle sent bon le neuf et est douce au toucher.
Vous sortez les piquets pour bien l’arrimer au sol à l'aide de votre marteau "SMASHIN’SCOPE".
Le soir tout est prêt, et vous êtes impatient de revoir un vieux ami venu de très très loin...

Pensez-vous pouvoir oublier ce genre d'histoire ?

Et qu'en est-il du Mind Maping ?
Voulez-vous savoir pourquoi l'on retient mieux avec ?
Juste avec une Mind Map basique, nous constatons qu’il est possible de cocher directement six des douze éléments du SMASHIN’SCOPE (rappelez-vous qu'il n'en faut que trois pour mémoriser correctement) : 

La synesthésie : l’utilisation simultanée de plusieurs sens, combinés à nos émotions. 
Les associations d’idées : le fonctionnement normal de notre cerveau, qui nous permet de trouver des relations entre le contenu à synthétiser, les mots clés, les pictogrammes, les formes des branches et les couleurs. 
L’imagination : dès le commencement d’une Mind Map, vous y avez recours. 
Les symboles : peuvent être des mots clés, des pictogrammes, des formes, des couleurs... 
Les couleurs : permettant de catégoriser les informations en leur ajoutant un indice supplémentaire provenant de nos codes couleurs personnels, 
L’ordre qui est le principe premier de la Mind Map : classifier, ordonner, catégoriser. 

Mais rien ne vous empêche de cocher plus d’éléments.
Smashin scope vs MM
Voilà pourquoi les Mind Maps se mémorisent si facilement !
Si les cartes mentales vous intriguent et que vous aimeriez découvrir la façon dont cela fonctionne : lancez-vous avec la formation sur le Mind Mapping.
Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires

Brèves01

Gestion émotions